L'internet mobile pour tous et pour tout

SIM, eSIM, iSIM – des absurdités ?

Quand tout cela s’arrêtera-t-il ?

Nous avons eu la carte SIM pendant 30 ans, nous avons l’impression d’avoir la eSIM depuis 3 jours et maintenant, avec l’iSIM, la norme suivante suit déjà. Devons-nous nous habituer à l’eSIM ou préférons-nous attendre directement l’iSIM ? Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas pour tout de suite et non, ce n’est pas non plus un canular marketing d’Apple – l’iSIM existe vraiment et elle devrait élargir encore une fois les possibilités des fabricants de matériel. Si nous avons découvert avec l’eSIM une alternative intégrée à la carte SIM classique en plastique, l’iSIM sera pour la première fois une solution intégrée qui fait partie d’un SoC. Une nouvelle étape technologique prometteuse pour l’IoT et tous les fabricants de matériel informatique !

Qu’est-ce que l’iSIM ?

Contrairement à l’eSIM, l’iSIM est directement intégrée dans le processeur de l’appareil, d’où le « i » appleesque comme préfixe (Integrated SIM). Avec l’iSIM, la puce soudée de l’eSIM disparaîtra donc également et chaque SoC (System on a Chip) sera potentiellement compatible avec la 5G. C’est une excellente nouvelle, notamment pour les fabricants de matériel dans le domaine de l’IoT.

Du point de vue des utilisateurs, la iSIM fonctionne toutefois exactement de la même manière que la eSIM. Il est donc toujours possible de charger un profil SIM sur le terminal au moyen d’un code QR et il sera toujours possible d’utiliser plusieurs profils SIM côte à côte.

La grande différence entre l’eSIM et l’iSIM réside dans le matériel. Avec l’iSIM, celui-ci devient en effet infiniment petit. Les développeurs de l’iSIM du groupe Thales parlent de dimensions inférieures à un millimètre carré. Avec l’iSIM, les informations SIM ne sont donc plus stockées sur une puce soudée séparément, mais directement dans le processeur de l’appareil. Une puce de moins pour la même fonctionnalité et, en plus, plus de place pour une batterie plus grande ou un boîtier plus petit !

Comparaison de la taille de la Mini SIM classique à la iSIM
Source : thalesroup.com

Où en est le développement de l’iSIM ?

L’année dernière, le groupe Thales, Vodafone et Qualcomm Technologies ont déjà présenté un premier smartphone utilisant une iSIM. La faisabilité a ainsi été prouvée et cette année, la GSMA a confirmé pour la première fois la certification de sécurité eSA de la technologie iSIM.

Cela signifie que l’iSIM supporte les mêmes normes de sécurité que l’eSIM et offre en conséquence les mêmes avantages que la carte SIM classique.

Le groupe Thales prévoit que d’ici 2025, jusqu’à 200 millions de terminaux seront compatibles avec l’iSIM dans le secteur privé et dans le secteur IoT.

Digital Republic a été l’un des premiers fournisseurs d’eSIM en Suisse à reconnaître très tôt cette tendance. C’est pourquoi nous proposons tous nos tarifs en tant qu’ eSIM et en particulier aussi dans les faibles largeurs de bande qui sont optimales pour les wearables ou les appareils IoT.

Quels sont les avantages de l’iSIM ?

Grâce à son intégration directe dans le processeur du terminal, l’iSIM libère un espace précieux, notamment dans les petits appareils comme les smartwatches ou autres wearables. Cela permet d’une part d’utiliser des batteries plus grandes et d’autre part d’économiser de l’énergie. La consommation d’énergie de l’iSIM est nettement inférieure à celle de l’eSIM et permet, avec le gain de place, d’augmenter la durée de vie de la batterie.

Un autre avantage est la possibilité de « Remote Provisioning ». Avec l’iSIM, les fournisseurs ont la possibilité d’adapter les informations de la SIM sans contact direct avec le client, mais aussi d’activer ou de désactiver la SIM. Pour vous, en tant qu’utilisateurs, cela signifie que vous n’avez plus besoin de vous rendre dans un magasin pour activer votre SIM ou modifier quelque chose dans vos données ou vos tarifs.

Mains avec un smartphone. L'écran affiche le portail client Digital Republic avec la sélection du type de carte SIM.

Chez Digital Republic, vous pouvez d’ailleurs déjà le faire vous-même. Via le portail client Digital Republic, vous pouvez activer des cartes SIM ou des eSIM et adapter votre tarif à la volée.

La iSIM est-elle plus sûre que la eSIM ?

La eSIM et la iSIM utilisent les mêmes mécanismes de sécurité et sont donc aussi sûres l’une que l’autre. Grâce à l’architecture intégrée et aux possibilités de provisionnement à distance, les deux variantes de SIM sont très sûres contre le vol et l’abus.

Nous avons expliqué plus en détail dans cet article comment réagir en cas de vol de votre smartphone.  

À partir de quand devrai-je m’occuper d’une iSIM ?

Ici, nous pouvons donner le feu vert. Comme l’iSIM est fonctionnellement très similaire à l’eSIM actuelle, ce sont les opérateurs qui devront s’occuper en premier lieu de la nouvelle norme. Pour vous, en tant qu’utilisateurs, rien ne change fondamentalement. Dès que vous posséderez un appareil iSIM, vous pourrez obtenir un profil SIM pour cet appareil, aussi facilement que vous le pouvez déjà avec l’eSIM.

Bien entendu, Digital Republic s’occupe déjà de l’iSIM ! Nous suivons toutes les évolutions technologiques actuelles qui pourraient être avantageuses pour vous en tant qu’utilisateurs et nous continuerons bien sûr à vous tenir informés.

Mais il faudra certainement attendre encore un peu avant le lancement de l’iSIM et, d’ici là, l’eSIM deviendra la nouvelle norme.

Pour plus d’informations sur la technologie eSIM et les actualités concernant le développement de l’eSIM, rendez-vous sur esim.ch.

Découvrez nos autres articles de nouvelles

Dimitri freut sich über ein baldiges Ende des Messenger Chaos

Le chaos de Messenger est-il sur le point de prendre fin ?

En 2024, la situation de Messenger sur de nombreux smartphones est loin d’être satisfaisante. Beaucoup d’entre nous utilisent plusieurs applications en même temps et trop souvent, on ne sait plus avec qui on a communiqué en dernier et où exactement. Le Digital Markets Act de l’UE veut lutter contre ce gatekeeping des services de messagerie et exige la compatibilité entre les applications. WhatsApp prend désormais les choses au sérieux et annonce une communication transparente avec les autres messageries. Adieu le dilemme iMessage ?

Continuer à lire
5G Home Internet Setup

5G Home Internet – Comment réaliser votre installation

L’Internet mobile est simple, indépendant et rapide. Si rapide que de plus en plus de personnes connectent également leur WLAN à la maison à Internet via la 5G. Il existe toutefois quelques différences importantes entre l’Internet via la communication mobile et la variante classique via DSL ou fibre optique. Si vous en tenez compte lors de l’installation de votre Internet à domicile, rien ne s’opposera plus à la réussite de l’Internet à domicile 5G !

Continuer à lire
Der TP-Link Deco X50-5G im Test

Test de routeur 5G : le TP-Link Deco X50-5G

Avec le Deco X50-5G, TP-Link livre un véritable routeur polyvalent parmi les routeurs 5G. Parfaitement intégré dans l’écosystème Deco, le X50-5G permet tout ce qui est nécessaire pour une connexion Internet à domicile. Connexion par câble et 5G en tant que basculement, ou 5G autonome dans un réseau maillé avec d’autres appareils Deco. Grâce à l’application Companion et à l’interface simple, tout cela devient un jeu d’enfant !

Continuer à lire

30 jours gratuits à l'essai

Testez à volonté Digital Republic pendant un mois sur vos appareils mobiles, sans frais et sans délai de préavis.

Tester gratuitement