L'internet mobile pour tous et pour tout

Le chaos de Messenger est-il sur le point de prendre fin ?

Que ce soit Signal, Telegram, Threema, iMessage ou Snapchat : on ne discute plus de manière centralisée dans une application, mais répartie sur plusieurs services à la fois. Une situation chaotique qui pourrait heureusement bientôt se résoudre d’elle-même. WhatsApp est l’application de messagerie la plus utilisée en Suisse. Malgré les critiques passées sur les pratiques de protection des données du service après son rachat par Meta, une majorité critique reste attachée à WhatsApp. Conséquence : si l’on veut atteindre tous ses contacts, il est difficile d’éviter WhatsApp. Ce facteur d’attraction, associé aux préoccupations en matière de protection des données, a conduit nombre d’entre nous à utiliser plusieurs messageries.

Lever de rideau sur le Digital Markets Act !

Le gatekeeping est un problème qui ne concerne pas seulement les services de messagerie. Toutefois, ce problème est particulièrement marqué dans le cas des applications de chat, car la plupart d’entre nous utilisent Messenger pour communiquer au quotidien avec des amis, des parents, l’employeur ou des prestataires de services. Le fait de devoir utiliser non seulement différentes plateformes de streaming pour différentes séries, mais aussi différentes messageries pour différents amis est une situation qui ne pourrait pas être plus pénible.

Écran d'accueil du smartphone avec un dossier rempli de différents messagers.
Qui d’entre vous a aussi un tel dossier sur son smartphone ? Cela pourrait bientôt ne plus être nécessaire.

C’est pourquoi l’UE a décidé d’aplanir le terrain de jeu du marché numérique et a élaboré différentes dispositions légales qui doivent permettre aux utilisateurs de choisir plus librement leurs fournisseurs de services. Le Digital Markets Act exige entre autres l’interopérabilité des services de messagerie et des plateformes de médias sociaux avec leurs petits concurrents.

L’objectif déclaré : empêcher le gatekeeping et promouvoir la liberté des utilisateurs. Pour Digital Republic, c’est clairement la bonne direction à prendre !

WhatsApp avance !

C’est justement le service de messagerie de Meta, qui a fait l’objet de critiques répétées, qui donne aujourd’hui un élan à la mise en œuvre de l’interopérabilité.

Dans une interview accordée à Wired, Dick Brouwer, directeur de l’ingénierie, a révélé que WhatsApp était prêt à proposer l’interopérabilité avec d’autres messageries. Pour que les fournisseurs tiers entrent en ligne de compte, ils doivent toutefois proposer un cryptage de bout en bout et signer un accord avec Meta. La forme exacte de cet accord n’est pas encore connue.

On ne sait pas non plus pour l’instant si les autres grandes messageries suivront. Ce qui est sûr, c’est qu’avec cette annonce, WhatsApp déclenche un processus qui met les autres messageries sous pression. En effet, si WhatsApp, actuellement le plus grand service de messagerie, ouvre ses portes, l’application deviendra probablement une solution complète attractive pour encore plus d’utilisateurs.

L’avenir du marché numérique est marqué par la liberté des utilisateurs

Digital Republic le prêche depuis longtemps : dans un monde numérique, la liberté est toujours préférable à la restriction. Celui qui communique librement et permet à ses utilisateurs d’être libres, a un avantage concurrentiel évident. Et à juste titre !

Ce que l’UE veut réaliser avec le Digital Markets Act coïncide avec notre vision d’un monde numérique libre pour tous et pour tout, dans lequel nous pouvons nous déplacer, communiquer et travailler.

Découvrez nos autres articles de nouvelles

Die Sujets von Family Agency für die Flat Mobile Launch Kampagne von Digital Republic

VIVE LA TÉLÉPHONIE MOBILE !

Communiqué de presse FAMILY AGENCY | Avec la campagne de lancement du nouvel abonnement mobile Flat Mobile, Digital Republic fait son entrée sur le marché de masse des abonnements mobiles avec une approche révolutionnaire. FAMILY et Digital Republic se déclarent satisfaits de cette collaboration.

Continuer à lire
Frau mit Smartphone und geöffnetem Flat Mobile Handy Abo von Digital Republic

Nouveau : Flat Mobile | CH illimité, incl. 2 Go d'itinérance

Avec Flat Mobile, Digital Republic entre pour la première fois sur le marché de masse des abonnements de téléphonie mobile. Le nouvel abonnement mobile est livré avec toutes les fonctionnalités que vous attendez d’un abonnement mobile conventionnel complet, puis va au-delà. Le résultat est un service fort à un prix avantageux et avec un maximum de liberté pour vous en tant que clients.

Continuer à lire
Das Team von Digital Republic

Ce que Digital Republic fait différemment…

Ceux qui connaissent les abonnements de téléphonie mobile connaissent aussi la danse des nerfs autour des rabais, des durées minimales de contrat, des délais de résiliation et des coûts cachés. Digital Republic a été créé pour faire souffler un vent de fraîcheur sur cet environnement. Pour atteindre cet objectif, nous faisons certaines choses différemment et d’autres pas du tout. Vous découvrirez ici quelles sont ces choses et pourquoi nous restons fidèles à ce cap.

Continuer à lire

30 jours gratuits à l'essai

Testez à volonté Digital Republic pendant un mois sur vos appareils mobiles, sans frais et sans délai de préavis.

Tester gratuitement